Un jour, mon mari avait voyagé en laissant l’argent de la facture de courant


Un jour, mon mari avait voyagé en laissant l’argent de la facture de courant. J’ai pris pour acheter des babioles à Timité & Sons, un magasin de cosmétiques (comprenez-moi oh, c’était les soldes) Je me disais qu’ils allaient nous laisser un délai d’un mois avant de couper notre compteur et entre temps, mon mari serait revenu et j’aurais trouvé une arnaque pour payer les deux factures en même temps, ni vu ni connu.
J’étais entrain de regarder mon film sur Nollyhood oh, voilà qu’on coupe le courant. Fallait me voir me plaindre avec mon petit frère.
-L’État même, ce sont des malades. Ils ne foutent rien de bon.
-Tu as raison, grande soeur. Que des coupures de courant.
Le courant n’est pas revenu pendant deux jours. Quand je l’ai dit à mon mari, il était super agacé.
-Comment ils peuvent vous couper le courant pendant 2jours?! C’est inadmissible dans un pays qui se dit émergent! Je reviens demain. Je vais aller me plaindre, et très vite!
Il faut noter que j’avais oublié que je n’avais pas payé la facture. Dans ma tête, ils n’avaient pas le droit de nous couper le courant sans au préalable nous donner un avertissement.
Quand mon mari est rentré le lendemain, il m’a lancé, super énervé:
-Axelle, prend le reçu de paiement et allons à la CIE (compagnie ivoirienne d’électricité).
À ce moment-là, je me suis brusquement rendue compte de mon erreur. Mais comment lui dire?
-Euh… Déjà?! Mais tu viens de rentrer. Détend-toi un peu.
-Comment me détendre sans électricité? Il fait trop chaud! Allons, Axe. Porte tes chaussures.
-Je n’ai pas le reçu…
-Pas grave. Ça arrive.
-Euh… Attend. Mes cheveux…
-Axelle, j’ai dit allons. Tu n’as pas de dragueurs là bas pour te soucier de tes cheveux. Dépêche-toi!
Mon coeur battait la chamade pendant tout le trajet. Lui aussi ne faisait qu’en rajouter.
-C’est inadmissible ça. Comment ils peuvent vous retirer le courant? Le type-là, il a fait la guerre pour devenir président, or c’était pour mettre les ivoiriens dans le noir. On va voir qui va le voter aux prochaines élections.
-C’est ça même, Andy…
-On fournit le courant au Burkina, au mali, au Libéria, mais on reste dans le noir. C’est quelle foutaise ça? C’est mieux de ramener Gbagbo. J’ai pas raison?
-Si Andy, tu as raison même. Gbagbo est mieux…
Une fois sur les lieux, je faisais semblant de ne pas pouvoir retirer ma ceinture de sécurité.
-Axe, appuie fort!
-Je n’y arrive pas, chéri.
-Laisse-moi faire.
Clac! Putain…
Je prenais tout mon temps pour avancer. Heureusement, j’avais repéré un mendiant.
-Axe, qu’est-ce que tu fais??
-Il faut qu’on aide cet homme.
-On lui donnera quelque chose quand on ressortira. Viens!
Il m’a pris fermement la main, et nous nous sommes dirigés vers l’entrée de l’agence.
-Bonjour monsieur et dame. Que puis-je faire pour vous?
-Nous sommes venus poser une plainte.
-Laquelle?
-Notre compteur a été stoppé et nous ne comprenons pas pourquoi. Nous payons nos factures!
-Très bien, avez-vous votre reçu?
-Non, ma femme l’a perdu.
-Ce n’est pas bien grave. Nom et adresse, s’il vous plaît.
Plus ils parlaient, plus des gouttes de sueur me perlaient sur le visage. Connaissant mon mari-là, hum! Je suis allée m’installer dans la salle d’attente. Je les observais s’expliquer. Soudain, mon mari s’est retourné et j’ai croisé son regard. J’ai aussitôt baissé les yeux. Un frisson glacial m’a parcouru l’échine. J’ai su qu’il savait. Il me connait oh.
Il a remercié l’agent d’accueil, est sorti de la salle sans un regard à mon encontre et a démarré sa voiture dans un vacarme digne d’un rallye.
Vrouuuum! Vrouuuuuumm! Moi j’ai pris un taxi, direction chez mes parents. J’étais à peine arrivée chez eux quand j’ai reçu un SMS de mon petit frère.
-Grande soeur, c’est gâté sur toi deh!
-Môgô-là dit quoi, Lilou?
-Il est mal en boule. Il dit que la personne qui ouvre la porte de chez lui à quiconque portant le nom d’Axelle va lui dire si c’est lui qui a construit cette maison.
-Tchiaaaaa!
Cling! Clong!
-C’est qui?
-Maman, c’est moi, Axe.
-Ma fille, quelle surprise! Attend, je t’ouvre.
Voilà mon père aussi que j’entend depuis la cour.
-Avant d’ouvrir mon portail, faut d’abord demander à ta fille ce qu’elle a fait à son mari.
-Ahi? Papa moi je n’ai rien fait hein!
-Donc pour rien comme ça, Andy va m’appeler pour me dire qu’il va te boxer?
-Papa…
-Parle sinon tu restes dehors. Je te connais, tu aimes emmerder les gens. Tu as fait quoi à ce pauvre garçon?
-Papa, j’ai oublié de payer la facture de courant.
-Oublié comme dans le Larousse ou oublié comme les arnaques que tu faisais quand tu vivais encore chez moi?
-Papa, on dirait c’est deuxième sens-là hein…
-Eeeh Axelle! S’exclama maman. Tu peux pas laisser ton mari tranquille??
-Ah maman ce sont des choses qui arrivent!
-Tu peux pas grandir un peu? Andy va croire que je t’ai mal éduquée!
-On s’en fout de ce qu’il croit.
-Ton mari dit qu’il va venir te chercher mais attend-le dehors, a lancé papa. Moi je ne veux pas de femmes têtues sous mon toît.
-Maman, n’écoute pas papa. Laisse-moi entrer. Il va pleuvoir!
J’ai horreur qu’on se paie ma tête. Non seulement tu m’as fait passer pour un idiot devant les gens, mais en plus tu m’as fait payer double tarif. Sans oublier les frais de réinstallation du compteur.
-Pardon…
-Tu me veux quoi même, Axelle?!!
-Pardon Andy…
-Tsuiiip! Villageoise! Tu vas dormir dans la chaleur la prochaine fois que je voyage.
Une fois à la maison, j’ai trouvé un gros carton qui bloquait le vestibule: il contenait plein de mes chaussures, parfums et sacs à main.
-Eh Khalil! Où vas-tu avec mes affaires?!
-Grande soeur, c’est ton mari qui a dit qu’il a l’un de ces gars qui vend au black Market.
-Donc quoi?
-Il va lui acheter tout ça à un bon prix.
-Vous êtes malades ou quoi?! Laissez mes affaires!
-Lilou, va prendre aussi ses perruques humaines. Regarde dans la commode.
-Okay, tonton.
J’arrivais pas à en croire mes yeux. J’etais furieuse.
-Andy!
-C’est ta première option. Ta deuxième, c’est que je démissionne et à partir d’aujourd’hui c’est toi qui va travailler pour payer les factures pendant que je fais du shopping.
-Alors là, pas question!
-Donc ce sera ça! On va vendre toutes tes conneries pour payer les prochaines factures. Tu penses que l’argent tombe du ciel?!
-Tu es trop mauvais…
Mes pauvres affaires. Façon j’ai pleuré-là! À cause de 150.000frcs il a payé-là, il fatigue les gens. Tchrrrr!
Regarde faut pas m’énerver hein



6 activités à ne pas rater à Phu Quoc

6 activités à ne pas rater à Phu Quoc

février 18, 2019

Lors de notre voyage au Vietnam, nous sommes passés par l’île de Phu Quoc, un petit paradis au large du Cambodge dans le golfe de Thaïlande. Phu Quoc est une île vietnamienne de la taille de Singapour à 1h d’avion…  Đọc tiếp

Une semaine à Hué, la spendeur impériale du Vietnam

Une semaine à Hué, la spendeur impériale du Vietnam

janvier 30, 2019

Ancienne capitale impériale du Vietnam, Hué renferme les plus beaux trésors historiques et culturels du pays, mais fût également le lieu de batailles sanglantes lors de la guerre du Vietnam. Forte de son histoire, elle occupe une place symbolique dans…  Đọc tiếp

Angkor Wat

Angkor Wat

janvier 17, 2019

Angkor Wat reste le plus grand et le plus important temple du site d’Angkor. Considéré comme un héritage architectural, il est le principal lieu touristique du pays. Sa structure est donc reconnue par la grandeur de l’architecture et la beauté…  Đọc tiếp

D’après certains commentateurs, ce tapis de fleurs (de l’art, paraît-il, alors qu’il s’agit d’une opération commerciale sous-jacente), n’est pas…

D’après certains commentateurs, ce tapis de fleurs (de l’art, paraît-il, alors qu’il s’agit d’une opération commerciale sous-jacente), n’est pas…

novembre 30, -0001

D’après certains commentateurs, ce tapis de fleurs (de l’art, paraît-il, alors qu’il s’agit d’une opération commerciale sous-jacente), n’est pas une tribune politique… Tout dépend de ce que l’on entend par « politique ». S’il s’agit de celle des polytocards qui nous rebattent…  Đọc tiếp

Ô compagnons bénis de ce réseau luisant,  Que traversent mille airs secrets en l’irisant,,  Oyez ! voici qu’est disponible un épisode,  Du récit…

Ô compagnons bénis de ce réseau luisant, Que traversent mille airs secrets en l’irisant,, Oyez ! voici qu’est disponible un épisode, Du récit…

novembre 30, -0001

Ô compagnons bénis de ce réseau luisant Que traversent mille airs secrets en l’irisant, Oyez ! voici qu’est disponible un épisode Du récit dont plus d’un a voulu faire une ode, Consacré par ma main à l’Homme-Météore, Le protecteur secret…  Đọc tiếp

Un jour, mon mari avait voyagé en laissant l’argent de la facture de courant


Un jour, mon mari avait voyagé en laissant l’argent de la facture de courant. J’ai pris pour acheter des babioles à Timité & Sons, un magasin de cosmétiques (comprenez-moi oh, c’était les soldes) Je me disais qu’ils allaient nous laisser un délai d’un mois avant de couper notre compteur et entre temps, mon mari serait revenu et j’aurais trouvé une arnaque pour payer les deux factures en même temps, ni vu ni connu.
J’étais entrain de regarder mon film sur Nollyhood oh, voilà qu’on coupe le courant. Fallait me voir me plaindre avec mon petit frère.
-L’État même, ce sont des malades. Ils ne foutent rien de bon.
-Tu as raison, grande soeur. Que des coupures de courant.
Le courant n’est pas revenu pendant deux jours. Quand je l’ai dit à mon mari, il était super agacé.
-Comment ils peuvent vous couper le courant pendant 2jours?! C’est inadmissible dans un pays qui se dit émergent! Je reviens demain. Je vais aller me plaindre, et très vite!
Il faut noter que j’avais oublié que je n’avais pas payé la facture. Dans ma tête, ils n’avaient pas le droit de nous couper le courant sans au préalable nous donner un avertissement.
Quand mon mari est rentré le lendemain, il m’a lancé, super énervé:
-Axelle, prend le reçu de paiement et allons à la CIE (compagnie ivoirienne d’électricité).
À ce moment-là, je me suis brusquement rendue compte de mon erreur. Mais comment lui dire?
-Euh… Déjà?! Mais tu viens de rentrer. Détend-toi un peu.
-Comment me détendre sans électricité? Il fait trop chaud! Allons, Axe. Porte tes chaussures.
-Je n’ai pas le reçu…
-Pas grave. Ça arrive.
-Euh… Attend. Mes cheveux…
-Axelle, j’ai dit allons. Tu n’as pas de dragueurs là bas pour te soucier de tes cheveux. Dépêche-toi!
Mon coeur battait la chamade pendant tout le trajet. Lui aussi ne faisait qu’en rajouter.
-C’est inadmissible ça. Comment ils peuvent vous retirer le courant? Le type-là, il a fait la guerre pour devenir président, or c’était pour mettre les ivoiriens dans le noir. On va voir qui va le voter aux prochaines élections.
-C’est ça même, Andy…
-On fournit le courant au Burkina, au mali, au Libéria, mais on reste dans le noir. C’est quelle foutaise ça? C’est mieux de ramener Gbagbo. J’ai pas raison?
-Si Andy, tu as raison même. Gbagbo est mieux…
Une fois sur les lieux, je faisais semblant de ne pas pouvoir retirer ma ceinture de sécurité.
-Axe, appuie fort!
-Je n’y arrive pas, chéri.
-Laisse-moi faire.
Clac! Putain…
Je prenais tout mon temps pour avancer. Heureusement, j’avais repéré un mendiant.
-Axe, qu’est-ce que tu fais??
-Il faut qu’on aide cet homme.
-On lui donnera quelque chose quand on ressortira. Viens!
Il m’a pris fermement la main, et nous nous sommes dirigés vers l’entrée de l’agence.
-Bonjour monsieur et dame. Que puis-je faire pour vous?
-Nous sommes venus poser une plainte.
-Laquelle?
-Notre compteur a été stoppé et nous ne comprenons pas pourquoi. Nous payons nos factures!
-Très bien, avez-vous votre reçu?
-Non, ma femme l’a perdu.
-Ce n’est pas bien grave. Nom et adresse, s’il vous plaît.
Plus ils parlaient, plus des gouttes de sueur me perlaient sur le visage. Connaissant mon mari-là, hum! Je suis allée m’installer dans la salle d’attente. Je les observais s’expliquer. Soudain, mon mari s’est retourné et j’ai croisé son regard. J’ai aussitôt baissé les yeux. Un frisson glacial m’a parcouru l’échine. J’ai su qu’il savait. Il me connait oh.
Il a remercié l’agent d’accueil, est sorti de la salle sans un regard à mon encontre et a démarré sa voiture dans un vacarme digne d’un rallye.
Vrouuuum! Vrouuuuuumm! Moi j’ai pris un taxi, direction chez mes parents. J’étais à peine arrivée chez eux quand j’ai reçu un SMS de mon petit frère.
-Grande soeur, c’est gâté sur toi deh!
-Môgô-là dit quoi, Lilou?
-Il est mal en boule. Il dit que la personne qui ouvre la porte de chez lui à quiconque portant le nom d’Axelle va lui dire si c’est lui qui a construit cette maison.
-Tchiaaaaa!
Cling! Clong!
-C’est qui?
-Maman, c’est moi, Axe.
-Ma fille, quelle surprise! Attend, je t’ouvre.
Voilà mon père aussi que j’entend depuis la cour.
-Avant d’ouvrir mon portail, faut d’abord demander à ta fille ce qu’elle a fait à son mari.
-Ahi? Papa moi je n’ai rien fait hein!
-Donc pour rien comme ça, Andy va m’appeler pour me dire qu’il va te boxer?
-Papa…
-Parle sinon tu restes dehors. Je te connais, tu aimes emmerder les gens. Tu as fait quoi à ce pauvre garçon?
-Papa, j’ai oublié de payer la facture de courant.
-Oublié comme dans le Larousse ou oublié comme les arnaques que tu faisais quand tu vivais encore chez moi?
-Papa, on dirait c’est deuxième sens-là hein…
-Eeeh Axelle! S’exclama maman. Tu peux pas laisser ton mari tranquille??
-Ah maman ce sont des choses qui arrivent!
-Tu peux pas grandir un peu? Andy va croire que je t’ai mal éduquée!
-On s’en fout de ce qu’il croit.
-Ton mari dit qu’il va venir te chercher mais attend-le dehors, a lancé papa. Moi je ne veux pas de femmes têtues sous mon toît.
-Maman, n’écoute pas papa. Laisse-moi entrer. Il va pleuvoir!
J’ai horreur qu’on se paie ma tête. Non seulement tu m’as fait passer pour un idiot devant les gens, mais en plus tu m’as fait payer double tarif. Sans oublier les frais de réinstallation du compteur.
-Pardon…
-Tu me veux quoi même, Axelle?!!
-Pardon Andy…
-Tsuiiip! Villageoise! Tu vas dormir dans la chaleur la prochaine fois que je voyage.
Une fois à la maison, j’ai trouvé un gros carton qui bloquait le vestibule: il contenait plein de mes chaussures, parfums et sacs à main.
-Eh Khalil! Où vas-tu avec mes affaires?!
-Grande soeur, c’est ton mari qui a dit qu’il a l’un de ces gars qui vend au black Market.
-Donc quoi?
-Il va lui acheter tout ça à un bon prix.
-Vous êtes malades ou quoi?! Laissez mes affaires!
-Lilou, va prendre aussi ses perruques humaines. Regarde dans la commode.
-Okay, tonton.
J’arrivais pas à en croire mes yeux. J’etais furieuse.
-Andy!
-C’est ta première option. Ta deuxième, c’est que je démissionne et à partir d’aujourd’hui c’est toi qui va travailler pour payer les factures pendant que je fais du shopping.
-Alors là, pas question!
-Donc ce sera ça! On va vendre toutes tes conneries pour payer les prochaines factures. Tu penses que l’argent tombe du ciel?!
-Tu es trop mauvais…
Mes pauvres affaires. Façon j’ai pleuré-là! À cause de 150.000frcs il a payé-là, il fatigue les gens. Tchrrrr!
Regarde faut pas m’énerver hein


64x64

Divine Jus

octobre 6, 2017

Bravo Andy…

64x64

Divine Jus

octobre 6, 2017

Flora Valérie Flora-Valery Pablas…

    64x64

    Flora-Valery Pablas

    octobre 4, 2017

    Non mais…

64x64

Flora-Valery Pablas

octobre 9, 2017

Non mais…

64x64

Prisci La Narcissique Sego

octobre 6, 2017

tu te rends compte que je te faisais même pas tout ça puis tu criais au sucide…tchruuummm regarde faut pas m’enerver inh Arthur Gnonsou

    64x64

    Arthur Gnonsou

    octobre 3, 2017

    essaye sa un jour, tu verras la différence entre agonie et suicide

    64x64

    Prisci La Narcissique Sego

    octobre 3, 2017

    je vais faire…

64x64

Arthur Gnonsou

octobre 7, 2017

essaye sa un jour, tu verras la différence entre agonie et suicide

64x64

Prisci La Narcissique Sego

octobre 8, 2017

je vais faire…

64x64

Eunice Priscille Ouallo

octobre 6, 2017

il a bien fait

64x64

Lynda John

octobre 6, 2017

Il est trop fort Andy

64x64

Willy Nadège Atse

octobre 7, 2017

Hum! Tu es grave deh axe

    64x64

    Axe Lavri

    octobre 3, 2017

    C’était avant hein. J’ai changé.

    64x64

    Willy Nadège Atse

    octobre 3, 2017

    Ah Dieu merci

64x64

Axe Lavri

octobre 7, 2017

C’était avant hein. J’ai changé.

64x64

Willy Nadège Atse

octobre 7, 2017

Ah Dieu merci

64x64

Irène Gracia Sok

octobre 7, 2017

Gnofam Kpaliba Winner ta Axelle est de retour

    64x64

    Gnofam Kpaliba Winner

    octobre 3, 2017

    hahahaah oui hien, et en force

64x64

Gnofam Kpaliba Winner

octobre 9, 2017

hahahaah oui hien, et en force

64x64

Willy Nadège Atse

octobre 8, 2017

Je dis oooh ceux qui veulent prendre des cours avec Axe, pardonnez envoyer vos maris chez Andy sinon ils vont vous fabriquez deh.
Un homme averti en vaux deux!
A bon attendeur salut!!.

    64x64

    Axe Lavri

    octobre 3, 2017

    Gagaga! Elles seront bottées au calme

    64x64

    Willy Nadège Atse

    octobre 3, 2017

    Tranquillement

64x64

Axe Lavri

octobre 8, 2017

Gagaga! Elles seront bottées au calme

64x64

Willy Nadège Atse

octobre 8, 2017

Tranquillement

64x64

Léonie Yao

octobre 8, 2017

je ris oh je ris eh axe….. T grave

64x64

Mariline Dorgent

octobre 9, 2017

Tata oooo t’es folle quoi,,,,fallait lui dire avant d’aller voir le cie,,,mais j’ai bien rire ,,on dirait une histoire incroyable

64x64

Atou Gueye

octobre 9, 2017

sacré Axe. C’est bien fait

64x64

Atou Gueye

octobre 9, 2017

Segolene Rebecca Bouda Adissa Adana Sayibu venez lire mdrr elle m’a tué


6 activités à ne pas rater à Phu Quoc

6 activités à ne pas rater à Phu Quoc

février 18, 2019

Lors de notre voyage au Vietnam, nous sommes passés par l’île de Phu Quoc, un petit paradis au large du Cambodge dans le golfe de Thaïlande. Phu Quoc est une île vietnamienne de la taille de Singapour à 1h d’avion…  Đọc tiếp

Une semaine à Hué, la spendeur impériale du Vietnam

Une semaine à Hué, la spendeur impériale du Vietnam

janvier 30, 2019

Ancienne capitale impériale du Vietnam, Hué renferme les plus beaux trésors historiques et culturels du pays, mais fût également le lieu de batailles sanglantes lors de la guerre du Vietnam. Forte de son histoire, elle occupe une place symbolique dans…  Đọc tiếp

Angkor Wat

Angkor Wat

janvier 17, 2019

Angkor Wat reste le plus grand et le plus important temple du site d’Angkor. Considéré comme un héritage architectural, il est le principal lieu touristique du pays. Sa structure est donc reconnue par la grandeur de l’architecture et la beauté…  Đọc tiếp

D’après certains commentateurs, ce tapis de fleurs (de l’art, paraît-il, alors qu’il s’agit d’une opération commerciale sous-jacente), n’est pas…

D’après certains commentateurs, ce tapis de fleurs (de l’art, paraît-il, alors qu’il s’agit d’une opération commerciale sous-jacente), n’est pas…

novembre 30, -0001

D’après certains commentateurs, ce tapis de fleurs (de l’art, paraît-il, alors qu’il s’agit d’une opération commerciale sous-jacente), n’est pas une tribune politique… Tout dépend de ce que l’on entend par « politique ». S’il s’agit de celle des polytocards qui nous rebattent…  Đọc tiếp

Ô compagnons bénis de ce réseau luisant,  Que traversent mille airs secrets en l’irisant,,  Oyez ! voici qu’est disponible un épisode,  Du récit…

Ô compagnons bénis de ce réseau luisant, Que traversent mille airs secrets en l’irisant,, Oyez ! voici qu’est disponible un épisode, Du récit…

novembre 30, -0001

Ô compagnons bénis de ce réseau luisant Que traversent mille airs secrets en l’irisant, Oyez ! voici qu’est disponible un épisode Du récit dont plus d’un a voulu faire une ode, Consacré par ma main à l’Homme-Météore, Le protecteur secret…  Đọc tiếp